Genre et la COVID-19

gender covid 19 logo

Notre projet rassemble des universitaires du monde entier. Nous effectuons une analyse de genre en temps réel pour identifier et documenter les dynamiques sexuées de la COVID-19 et les lacunes en matière de préparation et de réponse. Pour en savoir plus.

À propos de nous :
Au début du mois de février 2020, un petit groupe d'universitaires issus des domaines de la santé publique, des relations internationales, de la politique publique et de l'économie du développement ont compris qu'il était nécessaire de mieux comprendre et d'aborder les effets sexospécifiques de la COVID-19 et les réponses gouvernementales à l'épidémie, après avoir précédemment examiné l'intersection entre le genre et les urgences sanitaires lors des épidémies d'Ebola, de Zika, de choléra et autres.

Ils ont été financés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour étudier les effets sexospécifiques de la COVID-19 au Canada, au Royaume-Uni, en Chine et à Hong Kong par le biais d'une analyse rapide et multi-méthodes des mécanismes de préparation et de réponse aux pandémies.

En mars 2020, l'équipe a publié un commentaire très influent sur la COVID-19 : The Gendered Impacts of the Outbreak dans le Lancet. Cela a conduit à la création d'un groupe de travail international sur le genre et la COVID-19 qui compte plus de 300 membres issus du monde universitaire, de la société civile, du gouvernement et d'organisations multilatérales. Le groupe de travail communique régulièrement via un groupe Google et tient des réunions virtuelles mensuelles.

gender covid 19 photo2

COVID-19 et les infections du personnel de santé : Le besoin de données désagrégées par intersection

À l'occasion de la semaine mondiale des travailleurs de la santé, Oluwatobi Ogundele et Margaret Walton-Roberts font le point sur les conséquences de la pandémie pour ces derniers.

Pour lire l'article complet, cliquez ici